30 novembre 2010

La catastrophe




Le samedi, c'était le jour où Paulo offrait des tours en Montgolfière. Il en était fier, Paulo, de sa grosse machine volante, qui se baladait entre les nuages depuis dix ans. Elle avait beau être rafistolée, elle volait comme une colombe.
Mais un samedi, Kevin décida d'y monter. Il n'avait jamais été obéissant, Kevin, et depuis qu'il avait douze ans c'était encore pire. Même ses parents n'en venaient pas à bout. Paulo, qui le vit arriver sur la passerelle, eut beau crier et faire de grands gestes en montrant le "poids maximum 1 tonne" qui était affiché sur la montgolfière,  il n'arrêta pas le pachyderme. Kevin, lui, arrêta net la montgolfière, et chuta avec Paulo, son assistant Moustache et Monsieur Jambon, jusqu'au lac qui se trouvait heureusement en dessous.
Depuis, le samedi, on trouve Paulo au café du coin. Il parle tout seul, debout devant la télé, enroulé dans la toile de sa montgolfière.

(Illustration Olivier Daumas)

3 commentaires:

cieloysol a dit…

encore une de Olivier Daumas... quelle chance ! je me pâme....
et j'aime ton imagination délirante qui emmène le lecteur-voyageur encore un peu plus loin...
Quelle beau duo prometteur..

Sardine a dit…

J'aime les catastrophes, quand elles ont lieu dans tes histoires de poche!
Au moins, celles là, elles sont drôles.
Bravo à tous les deux encore une fois!

Nanou a dit…

Une histoire poids lourd pour trouer les poches de rire ! bravo à vous deux one more time !!