5 novembre 2010

Le dragon



Ça fait maintenant des mois que ça m'arrive. Et pourtant. Je ne m'y habitue pas. Je ne sais même pas si on peut un jour s'habituer à un truc pareil. Se transformer en dragon à la tombée du jour, c'est quand même difficile à digérer.
Pour que personne ne le remarque j'attends la fin de ma transformation et je déguerpis, direction le ciel bleu nuit. Maintenant je maîtrise bien le vol, pas comme les premières fois qui m'ont valu de sacrées frousses et quelques bleus à la descente.
Quand je suis un dragon, en général, j'en profite pour faire un tour de la ville, pour faire peur aux chats. Ou juste pour m'asseoir sur les toits et admirer le paysage. Ce genre de choses. De toute façon ça ne dure pas bien longtemps. Une heure tout au plus. Et d'un coup, zoum, je redeviens ce que j'étais avant, c'est-à-dire un lapin nain qui porte le nom ridicule de Nestor. 

(Illustration Anthony Naulleau)


5 commentaires:

Élice a dit…

ahah, j'adore... splendide chute ! hihi c'est trop bon ça !
l'image est très très belle bravoo !

aujourd'hui je pourrai dire : j'ai lu un texte qui m'a mise dans la peau d'un lapin nain nommé Nestor... et ça, c'est pas tous les jours que ça arrive !
On y croit en plus, on se sent proche de ce narrateur... (jusqu'à ce qu'on découvre que c'est un lapin nain... certes...)

Agnès a dit…

haha belle chute!!
un lapin nain, très drôle!

anne-gaëlle a dit…

héhé j'vous ai bien eu, pas vrai ?! :-D

Élice a dit…

ouaip... tout d'un coup, ça démystifie pas mal l'atmosphère qui s'était installée...
hihi, j'aime beaucoup moi ! même en le relisant, ça me refait rire... !

tu crois que je me suis faite avoir 2 fois ?

anne-gaëlle a dit…

ça, c'est fort, Elice !! :-o
:-D