9 octobre 2010

La création du monde



Le jour de la répétition ne se passa pas comme prévu.
Dès les premières notes, l'immense "orgue à glouglou" de l'artiste Bernardin se mit à déverser des litres et des litres d'eau. Bientôt l'église Saint Flavius fut inondée, et Madame Lucette se retrouva coincée dans un bénitier les tickets d'entrée en main, naviguant sur les flots en maudissant l'art contemporain.
Bernardin, lui, ne s'aperçut de rien. La musique l'accaparait tout entier. Il se croyait au milieu d'un océan déchaîné par la tempête. C'était sans doute le plus beau jour de sa vie. Et le soir du concert promettait d'être encore plus sublime.
Il continua des heures, sourd aux cris de Madame Lucette. Quand enfin son morceau fut terminé, il se retourna, les yeux pétillants, vit l'église pleine d'eau et déclara :
"Madame Lucette, vous avez assisté dans cette église à la création du monde."

(Illustration Elice)

8 commentaires:

Gwendoulash a dit…

héhéhéhé

Berthe a dit…

Extra !

Sardine a dit…

Génial!

Barbara a dit…

:-D "en maudissant l'art contemporain"!
Ha ha!

Gwendoulash a dit…

voilà , maintenant j'aime plus le dimanche tiens

Solya a dit…

Super !

Sandrine a dit…

J'aime beaucoup cette histoire ! Un orgue qui fait jaillir de l'eau, c'est une bien belle image. Très beau dessin, super perspective !

Marie-Laure A a dit…

HAHAHAHAHA !!!
Excellente cette histoire drôle !
J'adore ça.
(je suis super en retard, tu fais bien d'arrêter d'en faire le dimanche, ça me laisse une chance de pouvoir lire ce qui est déjà en ligne ! enfin, peut être... si je me dépêche un peu !)