15 septembre 2010

Sage comme une image


A l'école des vampires, Juliette était la plus sage.  Elle arrivait bien coiffée, bien habillée et disait bonjour à la maîtresse. En classe elle s'occupait gentiment des chauve-souris. Elle apprenait toujours ses poésies. Elle ne mordait personne sans demander la permission. A la cantine elle finissait ses assiettes et buvait son verre de sang sans en laisser une seule goutte.
C'était un peu énervant.
Alors pour se venger, les autres se sont mis à l'appeler Juliette la Vampire que tout.  Ce qui a beaucoup fait rire la maîtresse.
Le lendemain, tout en souriant, Juliette a ouvert les rideaux. La maîtresse s'est retrouvée en plein soleil. Elle a immédiatement disparu. Ensuite, Juliette a simplement continué à être sage. Et plus personne ne lui a jamais rien dit.

(Illustration Eléonore Thuillier)

4 commentaires:

Eléonore Thuillier a dit…

Pas si sage que ça la vampirette ;) Héhéhé! Merci ^^

Du mot à feuille a dit…

Faut toujours de méfier des vampires, surtout des vampriettes !
Bravo !

Hélène Miolk a dit…

J'adore !

achel a dit…

C'est vrai qu'à trop être sage on en oublierait qu'on est vampire...
C'est pas énervant d'avoir toujours les même "j'aime" ?...
J'aime.
Juliette et les histoires de vampires pas sages du tout !