20 septembre 2010

La cuisine de Maximilien



Maximilien était un cuisinier distrait.
Il se trompait d'épice, mettant du piment dans ses plats quand il devait y mettre du sel, saupoudrant une viande de curry quand il devait simplement y ajouter un peu de poivre.
Parfois Maximilien confondait les légumes, un jour hachant menu une pomme de terre crue au lieu d'une carotte, le lendemain coupant des lamelles de betteraves au lieu de lamelles de courgettes.
Curieusement, ses erreurs rendaient sa cuisine délicieuse. Et l'on venait de tous les pays goûter ses plats étonnants.
Un jour, Maximilien confondit même sa toque et sa marmite. La toque brûla. La marmite resta en équilibre sur sa tête. Et, jamais de mémoire de gourmet, on ne goûta de blanquette de veau aussi réussie.

(Illustration Gwendoulash)

7 commentaires:

susi a dit…

very nice!! *__*

Gwendoulash a dit…

merci MERCI !! super chouette ... la distraction n'est plus une tare désormais

Du mot à feuille a dit…

Le tout est très mignon, mais qu'en pense le chat de tout ça ?

estelle* a dit…

Ce Max j'aimerais qu'il vienne jouer dans ma cuisine !

cécile a dit…

Trop fortes les filles, c'est un duo alléchant! :)

achel a dit…

D'accord l'image est à se tordre de rire...
Mais le texte n'enlève rien à sa saveur... unique et pétillante !
Du grand art... culinaire.
Lire la nouvelle fournée d'Histoires Courtes à l'heure du goûter est aussi un régal tous les jours renouvelé.

Sardine a dit…

Trop chouette!
On y prend goût décidément à ces petites choses-là...