16 septembre 2010

Jojo



J'en ai marre d'être un pion dans un jeu de dés. Marre de ce déguisement ridicule et de ce spectacle de fin d'année. Marre de faire ce qu'on me dit. Marre d'être le dernier de la classe. J'en ai marre. Moi ce que j'aime, c'est danser. Me laisser porter par la musique. La laisser entrer partout, dans mes bras, mes jambes, mes mains. Pas faire le débile déguisé en lapin à queue de souris. La maîtresse, elle, elle dit que je gigote tout le temps et que je n'écoute rien. Et qu'il vaut mieux que je reste tout au fond pendant le spectacle. Elle dit que je ne tiens pas en place et que je vais tout gâcher.
On voit qu'elle n'a pas de l'électricité dans le corps, elle.

(Illustration Estelle Billon-Spagnol)

9 commentaires:

estelle* a dit…

je pouvais pas rêver mieux pour mon Jojo ! Merci Anne-Gaelle !! j'adore mais alors j'adore la première ET la dernière phrase...

Gwendoulash a dit…

j'adore !!!

Barbara a dit…

l'électricité dans le corps, c'est comme dans Billy Elliot! Trèèèès joli le texte et l'image...

anne-gaëlle a dit…

ouaip, Billy Elliot, lui-même ! ;-)

Séverine Vidal a dit…

yes ! super ! Et ça me fait penser à un livre mais je sais plus lequel, hahaha !

anne-gaëlle a dit…

je vois pas du tout du tout, Séverine, non, vraiment, j'ai beau chercher, rien.
:-D
(c'est marrant comme on fait des liens plus ou moins inconscient en fait... on prend l'apéro avec une illustratrice et deux auteurs et une semaine après on écrit un texte sur l'image de l'une tout en faisant allusion au bouquin de l'autre. J'ai vraiment pas fait exprès en plus.)

anne-gaëlle a dit…

en plus ...euh... je l'ai pas encore lu le livre :-D

Éveline a dit…

Bien joué! Une bonne leçon pour la prof qui ferait mieux de péter un plomb de temps en temps plutôt que d'essayer de tout tenir: Tenir sa classe, tenir son image, tenir son cahier-journal, tenir la laisse, tenir tête, tenir le programme...

achel a dit…

De toute façon la maîtresse elle est nulle.
Et moche.
Et pas gentille.
Enfin... surtout avec moi.
Allez savoir pourquoi ?