10 décembre 2010

Les dimanches matin de Suzette




Le dimanche matin, à neuf heures, c'est l'heure de la gymnastique à la télévision. Prunille ne raterait ça pour rien au monde. A peine levée, elle avale vite vite un jus de carottes, enfile sa tenue rose, et attend ses copines. Parce que la gymnastique, même si c'est bien, c'est bien plus amusant à quatre.
Suzette, elle, voit ça tout autrement. Le dimanche matin elle aimerait rester au lit. Manger des tartines sous la couette en écoutant de la musique douce. Se lever à midi.
Mais Prunille est sa meilleure amie et il ne faut pas la décevoir. Alors adieu, les dimanches matin à ne rien faire ! Suzette met son survêtement bleu et traîne les pieds jusqu'à la maison voisine. Quand Prunille ouvre la porte, Suzette fait un large sourire, tourne sur elle-même et dit "dimanche matin, à bas les coussins !"
Ensuite elle rejoint les autres, et attend, comme chaque semaine, que cette affreuse matinée se termine.

(Illustration Madame Prope)

5 commentaires:

Julien a dit…

le petit cochon est génial :)

cieloysol a dit…

c'est pas un cochon, faut suivre Julien ! C'est une cochonne : c'est Suzette en survet bleu !
Elle est encore géniale et un brin sadique cette histoire-là, j'aime !
En plus je viens de découvrir les illustrations de Madame Prope que je ne connaissais pas, elle a vraiment un très joli coup de crayon...

Élice a dit…

Excellent !
Moi j'aime beaucoup la tête de Prunille... qui à l'air complètement perché ! hihi, génial !
Mais honnêtement, y'avait pas QUE du jus de carotte dans le jus de carotte hein ?

Madame Prope a dit…

Hahaha !!! J'adore vos réactions :)))

Gwendoulash a dit…

dorénavant je veux faire ma gymnastique chez Prunille