2 décembre 2010

Le Grand Chapardeur



Au moment où le Grand Chapardeur l'attrapa, Marjorie fit semblant d'être une poupée. Au pire, s'il trouvait une poupée, il la mettrait dans son gros sac comme tout ce qu'il ramassait, et elle n'aurait plus qu'à s'échapper discrètement un peu plus loin. Mais s'il trouvait une petite fille, que ferait-il ? Est-ce que le Grand Chapardeur était un mangeur d'enfants ? La retiendrait-il prisonnière ? Avait-il un ami ogre à qui il donnait ce qu'il ne voulait pas garder ?
Pendouillant dans ses bras, Marjorie trouva que le Grand Chapardeur n'avait pas l'air méchant. Qu'il avait plutôt l'air triste. Elle eut presque envie de lui sourire, pour voir. Mais abandonna aussitôt cette idée en apercevant, attachées à son sac, les lunettes de son petit frère que personne n'avait revu depuis plus d'un an.

(Illustration Cinzia Sileo)

8 commentaires:

cieloysol a dit…

Quelle horreur !!!!!
Et en plus tu nous fais rigoler !
jaune ... ou noir ...
mais on rigole quand même !

Éveline a dit…

Brrrr...frisson
Bel effet de surprise délicieusement inquiétant.

Julie a dit…

J'aime énormément ta manière de retourner une situation en une petite phrase finale, qui chamboule tout ce qu'on vient de lire!
(Moi, je pense que le petit frère fait semblant d'être un téléphone, pour échapper au Grand Chapardeur.)

anne-gaëlle a dit…

excellent Julie !! :-D
Et merci à vous :-)

Hélène a dit…

Mention spéciale pour la dernière phrase ! J'adore quand on n'est pas là pour rigoler !

Sardine a dit…

Brrrrrrrrrr!
Je l'aime pas celle-là! Elle fout trop les jetons...
Vivement demain.
(Et pas que pour l'Histoire de Poche ;-)

Clémentine B a dit…

hahaha j'adore! c'est génial :D

Labello a dit…

J'ai acheté votre livre sans savoir que tout avait commencé sur ce blog. Celle-ci est l'une de mes préférés, j'adore le retournement ...

Dommage que je ne suis pas tombée sur votre blog plus tôt, j'aurais adorer avoir droit à une nouvelle histoire tous les jours ...

En tout cas, c'est un vrai plaisir de vous lire ...